Le retour de couches » Les mamans du monde

 Le retour de couches

30/12/2010

Après neuf mois de grossesse et un accouchement, le corps est chamboulé et il a besoin de temps avant de retrouver ses marques. Le retour de couches est très attendu par les jeunes mamans, car c'est lui qui referme le chapitre de la grossesse. Attention cependant aux idées reçues...


le_retour_de_couche.jpg (250×250)

Qu'est-ce que le retour de couches?
Le retour de couches est un terme qui désigne tout simplement le retour des règles et donc d'un cycle menstruel régulier. Plusieurs étapes précèdent le retour de couches.

Les étapes de la remise en route du cycle menstruel

Après l'accouchement, du sang de couleur rouge puis brunâtre, correspondant à l'élimination des débris de la muqueuse et de caillots de sang, s'écoule. C'est ce que l'on appelle les lochies, qui peuvent durer de quelques jours à quelques semaines.

Autour du douzième jour suivant l'accouchement survient "le petit retour de couches" : les pertes se font plus importantes et ressemblent d'avantage à des règles.

Enfin, le retour de couches qui correspond véritablement au retour des règles, se produit dans les six à huit semaines suivant l'accouchement pour les mamans qui n'allaitent pas.
Ces premières règles sont souvent plus abondantes que lors des cycles qui ont précédé la grossesse, à moins que la maman ne reprenne la pilule. L'utilisation de serviettes hygiéniques plutôt que de tampons est fortement conseillée, afin d'éviter les infections en bloquant l'écoulement des déchets encore présents dans l'utérus. Enfin, sachez qu'il faudra attendre quelques mois après le retour de couches avant que les cycles menstruels redeviennent réguliers. Soyez patientes!

L'importance de choisir une contraception

Dans l'esprit de beaucoup de femmes, l'absence de règles est synonyme d'infécondité. Eh bien c'est une idée reçue qui s'avère totalement fausse. Après l'accouchement, une femme peut très bien ovuler avant le retour de couches, et donc tomber enceinte. Il est donc important de réutiliser une contraception que le médecin pourra vous indiquer lors de la consultation post-natale.

Une autre idée reçue doit être considérée avec la plus grande prudence : celle de l'allaitement qui bloque l'ovulation.Le principe n'est pas faux puisqu'effectivement, les tétées produisent dans le corps de la maman une hormone qui stoppe l'ovulation et qui retarde donc le retour de couches. Mais dans la pratique, tout n'est pas aussi simple puisque certaines mamans qui allaitent tombent tout de même enceinte. 

Il semblerait en fait que la propension à tomber enceinte pendant l'allaitement dépende du mode d'allaitement (total ou partiel), de l'écart entre chaque tétée, ou encore de l'importance de la production de l'hormone responsable du blocage de l'ovulation chez la maman. Ainsi, certaines femmes vont voir leur règle réapparaître alors qu'elles allaitent encore leur bébé, tandis que d'autres devront attendre plusieurs semaines une fois l'allaitement terminé avant leur retour de couches. 

La contraception est donc là aussi le seul moyen de se mettre à l'abri d'une grossesse non désirée. Votre médecin pourra vous prescrire une pilule micro-dosée compatible avec l'allaitement et sans aucun danger pour le bébé.


Category : Naissance | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |