Les préparations de suite: Quel Lait Pour Quel Age? » Les mamans du monde

 Les préparations de suite: Quel Lait Pour Quel Age?

30/12/2010

Les préparations de suite

Les laits de suite permettent de faire la transition avec une alimentation diversifiée. Ils sont soumis à des normes précises. Le point sur cette boisson particulière.

Les préparations de suiteDénommées anciennement "aliments lactés diététiques 2ème âge", il s'agit de denrées alimentaires destinées à l'alimentation des nourrissons de plus de 4 mois jusqu'à 1 an. Elles constituent le principal élément liquide d'une alimentation progressivement diversifiée. Ces laits 2ème âge ne peuvent constituer à eux seuls la base de l'alimentation du nourrisson.

Ils constituent le principal élément liquide d'une alimentation progressivement diversifiée. Ces "préparations de suite" n'ont droit au terme de "lait de suite" que si le produit est entièrement à base de PLV.

Des normes strictes

La directive européenne (reprise par l'arrêté du 11 janvier 1994) fixe un certain nombre de recommandations :

  • L’apport protéique doit être compris entre 2,25 et 4,5 g/100 kcal quelle que soit la nature de la protéine ;
  • L’apport lipidique doit être compris entre 3,3 et 6,5 g/100 kcal et sont interdits les huiles de sésame et de coton ainsi que les matières grasses contenant plus de 8 % d'isomères trans d'acides gras. Les matières grasses végétales peuvent représenter jusqu'à 100% de l'apport lipidique total. Le taux d'acide linoléique doit être au minimum de 0,3 g/100 kcal ;
  • L’apport glucidique doit être compris entre 7 et 14 g/100 kcal. Le taux de lactose doit être au moins de 1,8 g/100 kcal sauf dans le cas où les protéines sont représentées pour plus de 50% par des isolats de soja.

Les apports vitaminiques et minéraux doivent répondre à des normes précises.

Diversifier l'alimentation

L’utilisation de ces laits doit être associée aux aliments de la diversification. Le but est d'assurer un apport protidique suffisant mais non excédentaire compte tenu de la diversification. En effet, la diversification apporte au début des légumes, des fruits et de l'amidon, ce qui conduit à diminuer la quantité de lait 1er âge absorbée alors que la compensation par la viande et les laitages n'est pas encore assurée. Il en résulte une relative diminution des apports protéiques mais le recours au lait de vache à cet âge entraînerait à l'inverse un régime trop riche en protéines. Les préparations de suite sont donc une solution de transition qui tient compte des besoins de croissance à cet âge. Ces formules sont équilibrées en lipides et conservent l'apport en acides gras essentiels (acide linoléique). Les laits de suite apportent six fois plus d'acide linoléique que le lait demi-écrémé. Ils apportent le fer indispensable à une période où les stocks anténataux s'épuisent et où la diversification est insuffisante pour couvrir les besoins martiaux. Les laits de suite apportent 20 fois plus de fer que le lait de vache et amènent le calcium, le phosphore et les vitamines indispensables à cette phase de croissance rapide.

L'inconvénient de ces laits de suite est surtout d'ordre économique car leur prix élevé fait préférer le lait demi-écrémé UHT en briques dans les familles défavorisées. Par ailleurs, alors que ces formules sont destinées à nourrir les enfants jusqu’à 1 an, le problème du goût doit être évoqué car il est parfois impossible de continuer à proposer ces laits de suite au-delà de 8 ou 9 mois quand le nourrisson a acquis un sens gustatif et comparatif plus aigu.

Category : Nutrition | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |