Le père assister à l'accouchement, des inquiétudes » Les mamans du monde

 Le père assister à l'accouchement, des inquiétudes

21/5/2011

Assister à l'accouchement : oui ou non?

De plus en plus de pères assistent à l'accouchement de leur femme. Si certains se font une joie de soutenir la maman pendant la naissance, d'autres angoissent à la simple idée d'être présent dans la salle. Assister ou non à l'accouchement, c'est avant tout un choix qui doit se faire librement.

Des inquiétudes bien légitimes 
Il est bien compréhensible que l'accouchement puisse angoisser certains hommes. Tout d'abord, c'est un moment où il y a du sang, des possibles actes chirurgicaux comme l'épisiotomie, et où le fait de voir le bébé passer par le sexe de la femme peut impressionner cet aspect de l'accouchement peut en déstabiliser plus d'un.

Ensuite, beaucoup d'hommes ont peur de ne pas supporter de voir la personne qu'ils aiment souffrir, sans rien pouvoir faire pour la soulager.

Certains se demandent aussi ce qu'ils vont bien pouvoir faire dans la salle : alors que tout le monde s'affaire autour de la table et que leur femme pousse éperdument.Ils peuventavoir l'impression d'être inutile, voir de trop, même si ce n'est bien évidemment pas le cas.

Souvent les pères ne sont pas assez épaulés pendant l'accouchement alors que eux aussi ont leur lot d'émotions. Dans certains cas, c'est la femme qui préfère que son compagnon ne soit pas présent, car elle ne désire pas être vue pour des raisons qui lui appartiennent. La présence du papa à l'accouchement est donc directement liée à sa sensibilité, et à sa capacité à gérer psychologiquement et émotionnellement ce moment. 



Ne vous forcez pas !
 
Si vous sentez que vous n'y arriverez pas, alors n'insistez pas. Ce n'est pas parce-que vous n'assistez pas à l'accouchement que vous êtes un mauvais mari ou un père indigne. 

N'hésitez pas à parler de vos doutes à votre femme : c'est en lui parlant de ce que vous ressentez vraiment qu'elle acceptera peut-être plus facilement que vous préfériez attendre dehors. Et puis qui sait, peut-être arrivera-t-elle à vous rassurer, ou vous parlera-t-elle de ses doutes à elle, ainsi vous ne vous sentirez plus seul face à vos émotions. 

La pression de l'entourage peut aussi être pénible à vivre, aggravant encore plus vos angoisses, si la famille ou les amis ne comprennent pas votre choix, et vous ressortent chaque dimanche le tableau du père et du mari parfait qui doit être là pour sa femme et bien non, vous n'êtes pas parfait, et d'ailleurs personne ne l'est ! 

Enfin, n'oubliez pas que vous pouvez sortir de la salle d'accouchement si ça ne va pas vous n'êtes pas obligé de rester de façon continue. Si pendant le travail précédant l'accouchement, l'angoisse monte, allez prendre un café ou manger quelque chose pour décompresser.

Pour ne pas laisser votre femme seule, vous pouvez vous arranger pour que sa maman ou une amie soit aussi présente, cela vous évitera de culpabiliser.

Si votre décision de ne pas du tout assister à l'accouchement est sans appel, alors elle doit être respectée : l'accouchement est un moment psychologiquement éprouvant, et il est tout à fait humain de ne pas se sentir la force de gérer ses émotions. 

Assister à l'accouchement : un joli rôle à trouver
 
Voir sa femme mettre au monde son enfant est un moment très émouvant et inoubliable pour bon nombre de pères. Pour le vivre pleinement, il faut s'y préparer : accompagnez votre femme à ses séances de préparation à l'accouchement afin de connaître les différentes étapes.

Vous pourrez aussi poser des questions sur ce qui vous préoccupe, et rencontrer d'autres papas pour échanger vos impressions. Le jour de l'accouchement, votre rôle consistera à aider votre femme à trouver sa respiration, à lui parler et à mettre des mots sur ce qu'il se passe pour la rassurer, ou encore à la caresser.

Etre présent pour sa femme c'est aussi la regarder, lui sourire, et lui serrer la main. Votre présence et le soutien que vous apporterez lui sera d'un grand réconfort. 

Quant à vous, une fois que vous verrez votre bébé à l'air libre et que vous couperez le cordon, l'émotion sera telle que vous garderez ce souvenir intact tout au long de votre vie.

Enfin, beaucoup d'hommes se sentent encore plus amoureux de leur femme après l'avoir vue mettre au monde avec tant de courage leur bébé. Assister à la naissance de son enfant est la plus belle façon de commencer cette nouvelle vie à trois.

Category : Accouchement | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |